Kriki

Kriki, né en 1965, vit et travaille à Paris. Fondateur, en 1984, du groupe de peintres Nuklé-Art, Kiki incarne encore la culture punk dans l’art contemporain français. Début des années 80, il participe à l’éclosion de ce que l’on nomme aujourd’hui le Street Art, mais ce peintre appartient aussi à cette sensibilité générationnelle de la Figuration Libre dont il contribuera à la redynamisation. En 1985, Kriki invente un personnage, le « Fuzz », mi-robot, mi-fétiche polymorphe, omniprésent, véritable signature de l’artiste, à la tête emblématique qui viendra se poser sur les épaules du robot Daumot 163. Kriki raconte : « J’ai toujours été émerveillé, ému même par le travail manuel sophistiqué, ce savoir-faire à la française qui rayonne à travers le monde… Sur place, à la cristallerie Daum, je me suis reconnecté en quelque sorte avec cette passion pour les métiers d’art dans lesquels je me retrouve ».

Updating…
  • Votre panier est vide.